Blanche Neige

« C’était un jour d’hiver. La neige tombait à gros flocons. Elle se déposait lentement le sol. Désormais, un épais manteau blanc recouvrait la campagne. A l’intérieur du château royal, derrière la fenêtre au cadre noir, la reine était assise sur une chaise. Elle s’est piquée le doigt… Trois gouttes de sang rouge sont tombées sur le manteau de neige blanche.»

La neige blanche, une fenêtre au cadre noir, une aiguille, un fil, le sang rouge, un roi, un chasseur, deux reines, une princesse, sept nains, un baiser, un ruban rouge, un peigne rouge, une pomme, un miroir, un voile noir, un mariage… et un prince… sans oublier tout le reste. Le tout avec quelques notes de musique.

La Bande de Basile

ou

Celui qui inspira Charles Perrault

Ces histoires merveilleuses vous feront rêver. Elles vous étonneront avec leurs fins parfois inattendues. Vous croiserez des rois, des princesses, un chat, une ourse et même des fées ou des sorcières, on ne sait pas très bien.

Peut-être que vous reconnaîtrez certains de ces récits. Alors, ouvrez bien vos oreilles...

Cendrillon et le soulier d'or

Une histoire extraordinaire sous forme de spectacle conté ou promenades contée. Ci-dessous, un passage sur Radio Bleue Orléans.

La forêt des contes

On s’aventure rarement dans cette forêt. Parfois, le ciel s’illumine et un vacarme infernal s’y produit au point d’épouvanter toutes celles et tous ceux qui en sont témoins. On dit aussi qu’on y rencontre des êtres bien étranges et qu’il s’y passe des choses surnaturelles. Difficile d’en savoir plus. Peu de gens osent en parler. Malgré tous ces mystères, j’ai réussi à en savoir plus sur la forêt des contes… Au détour de mes récits, vous croiserez un prince loup, une chasse infernale, un génie surprenant et, qui sait, d’autres êtres bien étranges.

La princesse sans mains

Une mère au regard fatal prête à tout pour rester la plus belle. Une jeune fille sans mains égarée dans la forêt et en proie aux pires dangers. Un prince généreux et romantique ne reculant devant rien pour vivre des aventures extraordinaires. Une belle-mère perfide sans scrupules. Un magnifique château princier sur le bord d’un étang.
Cette histoire, non sans rappeler celle de Blanche Neige, est riche en rebondissements. Jalousie, pitié, désespoir, aventure, amour, trahison et justice se succèdent sans oublier une touche de magie...

De l'autre côté de l'espoir

Tout public. Convient aussi aux enfants à partir du CP.

L’histoire de cet enfant déraciné débute sur une rive de la grande bleue et se termine sur une autre rive comme cela arrive depuis des milliers des années. Vénérée ou crainte, cette mer sépare ou réunit les humains. Elle les nourrit d’Espoir ou engloutit le leur.
Dans un nouveau pays, le petit garçon apprend à jouer sans jouets et sans camarades. A l’école, il rencontre d’autres enfants. Il découvre les histoires, les livres, le plaisir de lire et d’écrire. Une véritable révélation pour cet enfant dont les grands-parents sont illettrés…
Ce récit est porteur d’un message simple : lire permet de s’évader et d’accéder à une meilleure vie. Il a été créé pour les enfants en plein apprentissage de la lecture. Il aborde aussi la question de l’exode, du déracinement et de l’intégration.


Contes avec les loups en solo

L’homme est arrivé sur la terre le premier. C’est tout naturellement qu’il est devenu végétarien. Lorsqu’il a commencé à manger de la viande, les choses se sont gâtées. Par chance, le loup lui est venu en aide et tout est rentré dans l’ordre. Dans d’autres contrées, une compétition s’est engagée entre l’homme et le loup. L’homme a mangé du bétail, le loup aussi… L’homme a mangé l’homme, le loup aussi. L’homme a tant mangé qu’il en est mort, le loup aussi…
En écoutant ces contes venus du monde entier et enrichis de quelques notes de kalimba, on rit, on tremble et on s’interroge.
A écouter en famille à partir de 6 ans. Pour le jeune public à partir de 8 ans.

Contes et anecdotes de Beauce

Comme toutes les régions, la Beauce à ses contes. Ce sont ces récits souvent méconnus que vous découvrirez. Vous écouterez cette belle histoire de moulin durant la guerre de 1870. Vous ferez connaissance avec des vieilles femmes malines comme par exemple la Mère Massot qui joua un sacré tour aux Prussiens, des nigauds pas si bêtes, des bossus pas toujours recommandables et même des fées qui pratiquent une justice équitable mais implacable pour ceux qui se croient au-dessus des règles. Ajoutez à tout cela quelques pointes d’humour et quelques onces de merveilleux et vous passerez un moment agréable.

Dès 6 ans en famille ou dès 8 ans pour les groupes.

Les lumières de la vie

Ce spectacle se compose de récits merveilleux voire fantastiques. Les personnages qui les animent sont étranges, mystérieux… Leurs rencontres sont parfois improbables. Elles nous interrogent sur le sens qu’ils donnent aux relations qu’ils entretiennent entre eux, sur leurs destins et leur détermination pour le meilleur ou pour le pire. Au-delà de ces considérations, ce spectacle parle du sens qu’on donne à la vie. Un crapaud agrippé sur un visage, un jeune homme qui apprend la vie, un vieux qui mangeait sa soupe, un homme qui ne peut nourrir son fils, une jeune femme amoureuse… La mise en scène théâtralisée reste sobre et fidèle à l’esprit des veillées à l’ancienne. Les flammes des bougies* vacillent, évoquent les âmes des personnages et éclairent progressivement l’espace scénique. Certes le titre est un clin d’œil au film de Charlie Chaplin « Les lumières de la ville » mais, en réalité, ce spectacle est né suite à la découverte d’un personnage issu des traditions populaires bretonnes, « l’Ankou » et d’un film de Fritz Lang « Les trois lumières ». (* Sauf problème de sécurité) 

Dès 8 ans.

Du grain au pain

Autrefois, dans la plaine céréalière de Beauce, des centaines moulins se dressaient. Aujourd’hui, il en reste quelques-uns qui font le bonheur des touristes et des nostalgiques d’une époque révolue.
Ces histoires ont un point commun. Elles évoquent le blé, les moulins et le pain. En revanche, elles abordent des sujets variés. Comme c’est toujours le cas dans les contes populaires, les propos sont universels et nous apprennent des choses sur la nature humaine. Fantastiques, merveilleux, étiologiques et humoristiques, ces contes sont ponctués par quelques devinettes.

Dès 6 ans en famille et à partir de 8 en groupe.

Et l'eau dit

L’eau parle. Pour l’entendre, il suffit de tendre l’oreille près d’elle. Elle est la mémoire de tous ces êtres merveilleux et ordinaires qui gravitent autour d’elle. Sans elle, ils n’existeraient pas, ils ne se croiseraient pas.
Qu’ils fassent sourire ou qu’ils emportent avec eux le public dans des univers probables ou improbables, les personnages qui peuplent ces contes nous parlent… comme l’eau.

Dès 6 ans en famille et à partir de 8 ans en groupe.

Le roi qui aimait les histoires

Quelque part sur les hauts plateaux éthiopiens, vivait un roi. Il régnait de façon éclairée sur son pays. La vie y était douce. Pour un grain semé, les paysans en récoltaient dix ! Les guerres avaient disparu. L’économie prospérait. Le roi gérait les affaires de son pays de façon éclairée et raisonnée. Il est vrai qu’une nourrice douce et attentionnée lui avait donné son lait. Pendant que l’enfant buvait goulument, elle lui contait des histoires. Le temps passant, le petit roi avait cessé de téter sa nourrice mais il écoutait toujours des histoires. Devenu adulte et monarque éclairé, le jeune homme avait continué à écouter des histoires. Il avait même son conteur royal. Mais voilà qu’un jour, il voulut connaître de nouvelles histoires…

Dès 6 ans en famille et à partir de 8 ans en groupe.

Sorcières

La petite fille tremble à la vue de cette vieille femme. Caché dans son arbre, le berger assiste au sabbat nocturne. Ce pauvre homme vit dans un dénuement le plus total. Pourtant, il offre de plantureux repas aux voyageurs égarés dans le désert… Ailleurs, un prince trouve de bien étranges citrons.
Ces récits terribles, merveilleux et inquiétants dévoilent des personnages capables du meilleur comme du pire.

Dès 6 ans en famille et à partir de 8 ans en groupe.

Sur les traces des fées

Quand je me suis plongé dans cet univers peuplé de fées, je me suis envolé dans les cieux de l’imaginaire. Ces êtres merveilleux m’ont tellement fait rêver que je puis vous affirmer avec certitude que je les ai vraiment rencontrées.
Elles n’hésitent jamais à user de leurs pouvoirs surnaturels pour les mettre au service de la sagesse et de la raison. Mais est-ce que les humains sont en mesure de comprendre les agissements des fées ? La question reste posée...

 

Dès 5 ans en famille et à partir de 8 ans en groupe.

 

FICHE TECHNIQUE POUR LA FORMULE EN SALLE

Public : de 6 à 106 ans
Durée : environ 1 heure
Espace scénique : 3 mètres X 6 mètres
Accessoires : une valise, des petits instruments de musique et de bruitages
Eclairage (à éviter dans les écoles et les centres de loisirs) : 2 projecteurs gélatine ambrée sur l’espace scénique